Bon cholestérol trop bas et fatigue: problème de thyroide ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’organisme de l’être humain a besoin de cholestérol pour son bon fonctionnement. Il existe deux types de cholestérol présents dans le sang : le bon cholestérol HDL et le mauvais cholestérol LDL. Le bon cholestérol HDL joue un rôle important lorsque son taux est normal. Lorsqu’il est à un faible taux, il peut être source de maladie. Plusieurs facteurs comme la thyroïde peuvent être à la base du faible taux de bon cholestérol.

Pour vous en convaincre, découvrez les éléments de réponse dans cet article.

Bon cholestérol trop bas et fatigue: problème de thyroide ?

Bon cholestérol : que faut-il comprendre ?

Le cholestérol a le sang pour véhicule. Il est transporté par les « lipoprotéines » qui peuvent être de basse densité dite cholestérol LDL ou de densité élevée dite cholestérol HDL. Pour le bon fonctionnement de l’organisme, le taux de bon cholestérol HDL doit rester élevé et le taux de mauvais cholestérol LDL doit être faible ou bas.

Le bon cholestérol HDL joue un rôle de protection en ce sens qu’il évite l’excès de cholestérol. Lorsqu’il y a surplus de cholestérol, le bon HDL le conduit au niveau du foie pour qu’il soit éliminé. L’évaluation du taux de bon cholestérol n’est possible qu’après un bilan lipidique. Le mode de vie, les habitudes alimentaires et la prise de certains aliments sont des facteurs qui influencent le taux de bon cholestérol.

Pour être considéré de normal, le taux de bon cholestérol doit être compris :

  • entre 0,4 g/l et 0,6 g/l chez l’homme en âge adulte,
  • entre 0,5 g/l et 0,6 g/l chez la femme en âge adulte.

Ces taux permettent de prévenir ou de diagnostiquer des maladies. Un taux faible de bon cholestérol révèle une carence en cholestérol au sein de l’organisme. Ce qui peut affaiblir les mécanismes de défense de l’organisme et entraîner une fatigue chez l’individu. L’un des facteurs qui peuvent provoquer une variation du taux de cholestérol est la thyroïde.

Problème de thyroïde à cause d’un faible taux de cholestérol ?

La thyroïde est une glande qui est localisée au niveau du cou et joue un rôle important dans la production des hormones essentielles à l’activité des cellules. Il arrive que la thyroïde comme tous les organes du corps humain connaisse un dérèglement. Ce dérèglement occasionne de grandes perturbations dans le fonctionnement de l’organisme.

On peut noter une fatigue répétée de l’organisme, un manque de vivacité au niveau du malade. La thyroïde cause une baisse de forme généralisée se traduisant aussi par une baisse de l’activité cardiaque.

En ce qui concerne le cholestérol, les troubles de la thyroïde influencent leur taux de présence. La thyroïde entraîne la réduction du taux de bon cholestérol dans le sang. Ce qui a pour conséquence directe la non-régulation des excès de cholestérol et une inactivité du foie, rôle joué par le bon cholestérol.

Cependant la baisse du taux de bon cholestérol entraîne inévitablement l’augmentation du taux de mauvais cholestérol LDL. Cette surproduction de cholestérol LDL entraînera une hypercholestérolémie qui est néfaste pour la santé.

Pour rétablir le taux de cholestérol dans ce cas et permettre à l’organisme de retrouver son bon fonctionnement, il faut traiter l’hyperthyroïdie qui est à la base de ces dérèglements de la thyroïde.


Lisez aussi:

Cholestérol trop élevé: quels sont les risques ?