Le foie gras humain: Trop de gras dans et autour du foie

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le foie gras humain est une maladie hépatite liée à l’obésité. Encore surnommée la maladie du soda, elle reste très peu connue des hommes. La maladie se développe de plus en plus de par le monde, mais que devons-nous savoir de cette pathologie concrètement ? La suite de cet article vous en dit plus à ce sujet.

Le foie gras humain: Trop de gras dans et autour du foie

Il s’agit de quelle maladie et quels sont ses symptômes ?

Le foie gras humain est une maladie stéatohépatite non alcoolique. En d’autres termes, c’est une maladie qui touche une personne dont le foie est trop gras. Il s’agit d’une accumulation de graisse dans le foie, ce qui entraîne une inflammation du tissu hépatique et des lésions cellulaires semblables à celles causées par une cirrhose.

Ce qu’il faut craindre avec le foie gras humain, c’est qu’il manifeste silencieusement. C’est une maladie qui ne présente pas de symptômes particuliers et ne fait pas mal. C’est à la suite d’une prise de sang que la majorité des patients se rendent compte qu’ils sont atteints de cette maladie et ce par hasard. Il est à noter aussi que le foie gras humain est seulement détecté à un stade avancé.

Les causes et les traitements de la maladie du soda

Les causes sont entre autres un diabète mal contrôlé, une hyperglycémie ou une hypertension artérielle ou des prédispositions génétiques. Il y a aussi le surpoids, la sédentarité et l’obésité. Elle est aussi causée par la consommation d’alcool ou une dépendance au sucre. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la maladie du foie gras humain est encore appelée maladie du soda.

Pour pouvoir éviter cette maladie, il n’y a qu’une solution principale : perdre du poids. À part cela, les patients doivent faire des exercices physiques réguliers et suivre des régimes alimentaires hypocaloriques. Pour le moment, aucun traitement ne peut soigner le foie gras humain. Ils existent par contre des médicaments qui peuvent soulager les symptômes sans pour autant guérir cette maladie.

Les complications et une petite statistique de sa progression

Comme toutes autres maladies, la maladie du soda peut se compliquer. La principale cause de mortalité des patients est le risque cardiovasculaire. Des maladies chroniques du foie peuvent subvenir. Lorsque le foie est trop affecté, le malade doit subir un greffe du foie. Cette maladie est devenue aux États – Unis la première cause de greffe de foie et une cause en progression de cancer de foie.

Le foie gras humain aurait atteint 6 % des Européens et 12 % des Américains. 1 % de la population française serait également atteinte. Ce pourcentage pourrait bien évidemment augmenter : avec 15 % qui sont obèses et un tiers des adultes en surpoids. Cette maladie peut en effet significativement augmenter.

D’après Pr Patrick Marcellin, président du congrès « Paris Hepatology Conference », le congrès spécialisé dans la maladie du foie, cette pathologie fait 10 % des maladies chroniques du foie, mais pourrait rapidement évoluer jusqu’à 25 % dans les années à venir. Il est donc impératif d’adopter des modes de vie plus sains.

Y a-t-il des traitements efficaces en vue pour traiter le foie gras humain ?

Il y a eu des progrès dans les recherches menées. En effet, les laboratoires pharmaceutiques américains Gilead et Intercept et de la biotech lilloise Genfit seraient sur le point de commercialiser des médicaments capables de limiter voire de stopper l’inflammation et la dégénérescence hépatique.

Voilà ce qu’il faut retenir de la maladie du foie gras humain.


Lisez aussi:

Hypercholestérolémie familiale: causes et conséquences ?

Quel taux de cholestérol devient dangereux ?