Trop de graisse viscérale au ventre: attention au stress

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Encore appelée graisse abdominale, la graisse viscérale ne touche pas que les personnes en surpoids. Invisible à l’œil nu et dangereuse pour la santé, elle peut également être constatée chez les personnes de taille fine. La production de graisse viscérale est essentiellement due à un stress chronique. Si vous êtes toujours dans des situations de grands stress, il se peut que votre métabolisme en paye les frais. On vous en dit plus.

Trop de graisse viscérale au ventre: attention au stress

Origines de la graisse abdominale

Il y a une grande différence à faire entre la graisse sous cutanée et la graisse viscérale. Alors que la première est visible et palpable, la graisse viscérale est difficile à détecter. Elle se loge à l’intérieur même de l’abdomen, entre les viscères (estomac, foie et intestin).

L’une des principales sources de la graisse viscérale est le stress métabolique. En réalité, on a tendance à avoir des fringales en cas de stress. Une préférence pour les aliments sucrés se développe, favorisant ainsi un taux élevé de sucre dans le sang. En plus de la consommation du sucre, il faut noter que le stress favorise une sécrétion excessive de cortisol (hormone par excellence du stress).

Or, un dosage élevé de cortisol provoque un taux élevé de sucre. Vous comprendrez donc que cette double production de sucre dans le sang favorise l’embonpoint abdominal. Elle vous expose également à de nombreux risques de maladies. D’un autre côté, le stress peut être causé par un manque de repos.

Graisse viscérale et stress : les dangers

L’accumulation du gras dans l’abdomen représente un véritable danger pour la santé. Contrairement aux autres types de graisse, la graisse viscérale engendre des risques d’accident vasculaire cérébral. Vous vous exposez également à des maladies comme le diabète de type 2, le cancer, l’hypertension et des problèmes de cholestérol.

Éviter et se débarrasser de la graisse viscérale

Pour éviter la production de graisse viscérale, vous devez avoir une bonne hygiène de vie.

Éviter le stress

Le stress chronique est une cause de production de graisse abdominale. En vous éloignant des situations stressantes, vous aurez plus de temps pour vous et vous serez à l’écoute de votre corps. Il existe plusieurs moyens d’éviter le stress.

  • Les exercices de relaxation : la méditation et le yoga sont un excellent moyen de lutte contre le stress. Ces exercices vous aideront à être plus calme et serein qu’importent les situations.
  • La respiration : eh oui ! Une profonde respiration est nécessaire si vous voulez réduire le stress dans votre quotidien.
  • Une bonne dose de repos : se reposer suffisamment aide à évacuer le stress journalier. Alors, si vous avez pour habitude d’oublier les siestes, il est encore temps !

Au-delà du stress, l’hygiène de vie est également un élément indispensable dans la lutte contre la graisse viscérale.

Avoir une bonne hygiène de vie

Il est également possible de se débarrasser de la graisse abdominale en optant pour une vie plutôt saine.

  • Une alimentation équilibrée : pour réduire la graisse viscérale, évitez les excès de sucre raffiné dans votre alimentation. Il est aussi conseillé de bannir les aliments industriels ainsi que ceux contenants de la caféine. N’oubliez pas de suffisamment vous hydrater !
  • Des activités physiques : la marche rapide est idéale pour limiter la production de graisse viscérale. Une marche quotidienne de 30 minutes peut considérablement baisser la graisse dans l’organisme.

En conclusion, le stress a des effets négatifs sur la santé. Une situation de stress accru agit considérablement sur votre bienêtre. Si le stress implique une mauvaise estime de soi, il est également responsable de la production de graisse viscérale.


Lisez aussi:

Trop de graisse dans le sang: quelle solution ?