Quel taux de cholestérol devient dangereux ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le cholestérol est une molécule qui concourt au bon fonctionnement de l’organisme humain. La plus grande quantité provient du foie tandis que le reste vient de notre alimentation. Arrivé à un certain taux dans le corps, le cholestérol peut dangereusement nuire. Cet article vous informe sur la dose à partir de laquelle le cholestérol devient dangereux pour vous.

Quel taux de cholestérol devient dangereux ?

Cholestérol trop élevé, quand-est-ce que cela devient dangereux ?

Très souvent, vous entendrez parler de bon cholestérol et de mauvais cholestérol. C’est pour nommer les lipoprotéines transporteurs HDL et LDL.

Alors que les HDL ont pour but de bloquer la formation de plaques d’athérome. Ils retournent également l’excès de cholestérol vers le foie pour qu’il soit désintégré. Les lipoprotéines LDL quant à eux partagent le cholestérol aux différents organes du corps. C’est cette action qui engendre la formation de couche graisseuse tout le long des artères.

Le taux de cholestérol dans le sang chez un adulte normal ne peut dépasser 2 g/l, selon la Fédération française de cardiologie. Lorsque ce dernier va commencer à être considérable, l’action des LDL va conduire à la formation de plaque d’athérome c’est l’athérosclérose.

Au point où le foie n’est plus en mesure d’éliminer tout l’excès de cholestérol, et les LDL continueront leur travail dans le même temps. Ce qui engendra ainsi de graves problèmes de santé tels que les risques de maladies cardiovasculaires.

En effet, l’athérosclérose perturbe la circulation du sang dans l’organisme et augmente ainsi les risques d’hypertension artérielle. De la même façon, la séparation d’une plaque d’athérome d’une artère engendre un infarctus du myocarde. Elle conduit également à un accident vasculaire cérébral (AVC) ou à une AOMI (artériopathie oblitérant des membres inférieurs).

De toutes les façons, le taux de HDL ne peut être un danger pour la santé, parce que le foie les élimine. Dans l’autre sens, un taux élevé de LDL est un sérieux problème pour l’organisme. Il doit être inférieur à 1,6 g/l dans le sang. Lorsqu’il dépasse ce taux, les problèmes cardiovasculaires commencent à voir le jour au sein de votre organisme.

Le taux de LDL peut être encore limité plus bas que les 1,6 g/l, par votre médecin. Ce dernier le fixera suite à certains critères tels que le type de votre sexe, un mal dont vous souffrez, votre âge ou des antécédents familiaux, etc.

Cholestérol trop bas, quels sont les risques ?

En temps normal, le corps est considéré comme capable de produire assez de cholestérol lui-même pour combler son besoin journalier. Tel qu’il est dit ci-dessus, le taux de cholestérol total normal d’un Homme n’excède pas trop 2 g/l (ou 5 mmol/l). Néanmoins, si lors d’une analyse, la quantité existante dans votre organisme est très inférieure à la normale, vous manquez de cholestérol.

En effet, la carence en cholestérol encore appelée ou hypo-cholestérolémie est très rare. En sachant bien que le cholestérol entre dans la composition de nos organes, il est clair que son insuffisance fragilise notre organisme. Cela peut être dû à votre mauvais état de santé actuel ou passé, à votre âge, votre sexe ou votre héritage familial.

De tout ce qui précède, vous devez retenir que le taux de cholestérol total dans le corps ne doit pas être plus élevé que 2 g/l, ni plus bas que 2 g/l. Néanmoins, votre médecin peut vous exiger une quantité modifiée suite à votre état de santé.


Lisez aussi:

Le foie gras humain: Trop de gras dans et autour du foie

Quels aliments sont à éviter pour le cholestérol ?