Trop de graisse dans le sang: quelle solution ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les triglycérides sont des nutriments indispensables qui contribuent au bon fonctionnement du corps humain. Cependant, pour que cette importante réserve d’énergie vous soit utile, celle-ci doit évidemment rester à un taux raisonnable dans votre sang.

Que faut-il alors faire lorsque ce taux excède les proportions normales que votre organisme peut supporter ? Pour y répondre, nous vous proposons dans cet article, 4 solutions efficaces qui vous donneront certainement entière satisfaction.

Trop de graisse dans le sang: quelle solution ?

Adopter un régime sain lorsqu’on a trop de graisse

Pour diminuer le taux de cholestérol ou les mauvaises graisses qui sont accumulées dans votre corps, l’une des premières actions à faire est d’adopter un régime tigresse. En le faisant, vous aurez la chance de perdre des kilogrammes et de diminuer ainsi la masse de graisse qui vous ennuie tellement et qui peut vous être fatale.

Pour y parvenir, vous devez donc éviter de manger des plats trop riches en matières grasses saturées et trans. À titre d’exemple, vous devez arrêter de consommer du beurre, de la margarine, etc. À la place de ces aliments, privilégiez du poisson, de la sardine, des féculents (en quantité raisonnable) et bien d’autres aliments de cette catégorie.

Cependant, il n’est nullement question ici d’arrêter radicalement de manger des matières grasses, il faut plutôt diminuer la fréquence de leur consommation.

Faire régulièrement du sport pour éviter la graisse dans le sang

Tout le monde connaît les effets bénéfiques du sport pour le corps humain. Si vous souhaitez diminuer votre taux de graisses, vous devez inévitablement faire du sport. Une activité sportive régulière vous permet non seulement de brûler d’énormes quantités de calories, mais aussi d’éliminer ce cholestérol qui vous gêne.

En effet, il a été prouvé qu’un entraînement sportif régulier vous permettra en quelques semaines de diminuer 12 % de votre cholestérolémie. Ce qui permettra à votre organisme de revoir à la baisse votre taux de triglycérides. Un fait qui ne pourra que vous être bénéfique. De plus grâce au sport vous pouvez avoir une belle silhouette et rester continuellement en bonne santé.

Réduire la consommation d’alcool

L’alcool est un produit qui stimule la fabrication des triglycérides par le foie. En réalité, des expériences scientifiques ont pu démontrer qu’un être humain qui consomme peu d’alcool, à un taux de graisses moins élevé dans son sang. C’est pour cette raison qu’il est important d’éviter de consommer de l’alcool.

Si cette mesure semble trop radicale pour vous, vous pouvez alors réduire votre consommation d’alcool. Ce faisant, vous aurez fait un grand pas vers votre guérison. Aussi, en combinant cette action aux effets bénéfiques d’un régime alimentaire anti-graisses et à ceux d’une activité sportive régulière, vous obtiendrez vite d’excellents résultats.

Éviter de consommer des produits sucrés

Pour réussir à baisser le taux de graisses présent dans votre sang, vous devez aussi réduire votre consommation de produits sucrés. Les aliments sucrés ont également la capacité de permettre à votre corps de synthétiser des triglycérides. En limitant ces derniers, vous participerez ainsi activement à la réduction du mauvais cholestérol qui s’est accumulé dans votre sang. Pour votre bien, consommez au maximum 2 fruits sucrés par jour.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour diminuer le taux de graisses dans votre sang. Simples et très faciles, ce sont des astuces qui vous seront sans aucun doute d’une très grande aide. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’il est très important d’avoir une bonne hygiène de vie pour être à l’abri d’une rechute.


Lisez aussi:

Trop de cholestérol et fatigue: que faire ?

Trop de graisse viscérale au ventre: attention au stress